recherche avancée

Pour un nouveau monde

Les utopistes bretons au XIXe siècle

Jean-Yves Guengant

Ce livre est l’histoire d’une génération de Bretons, pour la plupart nés sous le Premier Empire ou au tout début de la Restauration. Saint-simoniens, fouriéristes, socialistes, ils rêvent de sociétés nouvelles. Ces nouveaux militants que l’on nommera utopistes, ou socialistes romantiques, veulent créer un monde plus fraternel, à partir d’entreprises agricoles ou industrielles collectives.

20,00 €
2015
270 pages / 15,5x23 / Broché
ISBN : 978-2-84398-475-4
Disponible
Éditions Apogée


En savoir plus sur le ou les auteur(s) : Jean-Yves Guengant -
Dans la même collection :

Pour un nouveau monde

Plus de vues

  • Enlarge

Cliquer sur le picto pour voir l'image en entier 

Au contact de la société bretonne, dans cette Bretagne du xixe siècle que l’on dit arriérée et coupée du monde, ils pensent que la synthèse entre la paysannerie traditionnelle et une agriculture fondée sur la coopération est possible.
Plusieurs d’entre ces hommes vont participer de façon plus visible à l’histoire de la pensée socialiste, mais aussi à l’affirmation du catholicisme social. À la confluence de plusieurs mondes, de plusieurs courants idéologiques, ils ont essayé d’imaginer un « nouveau monde ». Ils sont porteurs d’une protestation contre un ordre inégalitaire et violent. Aujourd’hui, leurs interrogations et leurs réponses ne paraissent ni surannées ni extravagantes. En cela, ils ont une place singulière dans l’Histoire.


Utilisez un espace pour separer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : Pour un nouveau monde

Introduction
Bretagne, terre d’utopie ?


Chapitre 1
La forteresse


Chapitre 2
Le Tartuffe


Chapitre 3
Horizons lointains, étranger proche


Chapitre 4
Un dimanche à Keremma


Chapitre 5
Les messieurs du Faou


Chapitre 6
Paul de Flotte, le rebelle


Chapitre 7
Les militants de l’utopie


Chapitre 8
Les temps difficiles (1849-1880)


Épilogue
« Propagation morte, doctrine vivante »


Références bibliographiques


Lexique fouriériste

Né en 1953, Jean-Yves Guengant est actuellement proviseur de lycée. Il a longtemps été professeur d'histoire et de géographie.

Lire l'interview de Jean-Yves Guengant dans les pages de l'hebdomadaire de la fédération du Finistère du Parti socialiste Cap Finistère (9 octobre 2015)


Lire également l'interview donnée par Jean-Yves Guengant à Laurence Guilmo dans Ouest-France (22/07/2015)


« Mais le livre de Jean-Yves Guengant ne se résume pas en quelques lignes. Ce n’est pas seulement un document ethnologique exceptionnel sur la Bretagne, et tout particulièrement le Finistère, dans la première partie du XIXe siècle. C’est aussi un voyage au cœur de [des] doctrines mal connues, celle de Fourier surtout, et [des] pratiques qui, après la Révolution française, ont tenté de réinventer le monde sur de nouvelles bases. »
Lire l'intégralité de l'article d'Alain Roussel mis en ligne sur le site Salon littéraire (25/06/2015)


À lire la recension mise en ligne sur le site Les Cahiers de Charles-Fourier (association d'études fouriéristes) (mai 2015)