recherche avancée

Humour, c'est sérieux (L')

Jacques Le Goff

Comme l’a dit un réalisateur turc  : «  Seul l’humour nous aide à supporter la tragédie.  » Il met de la lumière dans l’ordinaire, rend la relation sociale plus plaisante et peut même guérir.

12,00 €
2014
96 pages / 12,5 x 19 / Broché
ISBN : 978-2-84398-464-8
Disponible
Éditions Apogée


En savoir plus sur le ou les auteur(s) : Jacques Le Goff -
Dans la même collection :

Humour, c'est sérieux (L')

Plus de vues

  • Enlarge

Cliquer sur le picto pour voir l'image en entier 

L’humour se porte mal. Il fout le camp, victime de nombre d’«  humoristes » qui le dénaturent à longueur de journée sur les antennes. Sous prétexte qu’ils font rire, ils en concluent à leur génie humoristique. Rien de plus faux. Car si l’humour fait sourire, souvent rire comme l’illustre ce petit livre, il ne se définit pas par le rire. Sa raison d’être  : aider à vivre en allégeant le poids des jours. Redécouvrir ce qu’est l’humour et comprendre pourquoi il est si important, c’est l’objet de ces pages en forme de clin d’œil


Utilisez un espace pour separer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : Humour, c'est sérieux (L')

Introduction


I- L’humour, le mot et la chose


1- Confusion sur la définition
Humour/comique
17 Humour/esprit


2- Le mot


3- La chose
Du compromis à l’absurde
28 De l’absurde au loufoque
35 Du loufoque à la farce


II- L’humour, pourquoi ?


1- Face aux événements pénibles
La vie ordinaire
La maladie
L’âge
La mort
Ou toutes autres situations dramatiques


2- Dans le rapport à soi
À l'échelle individuelle
Une dimension collective
Une manifestation de candeur


3- Dans le rapport aux autres
Sociabilité
Critique
Gestion des conflits
Contestation politique


Conclusion
Bibliographie sélective
Sommaire

Jacques Le Goff est professeur émérite des universités. Il a enseigné à la faculté de droit de Brest et fut pendant dix ans inspecteur du travail. Il est également président de l’association des amis d’Emmanuel Mounier. Il vit à Quimper (29).

« L'humour n'est pas là pour détruire l'objet dont il parle. Il a une mission de mise à distance face à une situation perçue comme insupportable. L'humour protège et permet de supporter un peu mieux notre tragédie. Il a une fonction d'antalgique. »
Lire l'intégralité de l'interview de Jacques Le Goff dans Ouest-France (28 fév.-1er mars 2015)


« D'ailleurs depuis l'attentat [NDLE : des 7, 8 et 9 janvier 2015] il [PAD, dessinateur de presse] s'interroge beaucoup sur le rire. Sa "bible" du moment ? Le livre de Jacques Le Goff L'Humour, c'est sérieux !
"C'est très intéressant de voir l'évolution de l'humour et les différentes formes qu'il peut prendre. Au quotidien il peut décrisper bien des situations, en évitant le 1er degré et la vulgarité facile, que l'on trouve trop souvent dans certains one-man shows. Rire de tout oui, mais pas n'importe comment." »
Propos issus du magazine du Conseil général du Finistère Pluriels (février 2015)


« Sous la plume d'un Sempé, cette dernière [la caricature] peut être d'une tendre ironie envers les petits bourgeois et autres bobos. Elle peut aussi tremper dans le vitriol et la dérision. Lui en faire grief revient à reprocher à la boxe la violence de ses coups ou au rugby la brutalité des mêlées. La caricature est ainsi : elle bouscule et indispose, elle fait s'esclaffer par l'arme du ridicule. Sa vertu est celle des tempêtes excessives mais bienfaisantes pour l'atmosphère. »
Lire la totalité de l'article de Jacques Le Goff dans Ouest-France (26 janvier 2015)


« D'entrée de jeu, la couverture est superbe, un Buster Keaton qui arracherait des larmes à un menhir ! La classe.
Un essai très sérieux sur l'humour qui devrait être remboursé par la sécurité sociale ! Une œuvre que je déclare haut et fort d'utilité publique. »
Lire l'intégralité de l'article d'Yvon Bouëtté sur son blog Eirann (13 novembre 2014)


Pourquoi ce petit essai sur l'humour ? « Une urgence : l'humour est malade. […] Devant cette urgence, le professeur Le Goff nous apprend à distinguer l'humour de la gaudriole, l'absurde du loufoque, l'esprit de la farce. »
Lire l'intégralité de l'article d'Alain Peudenier paru dans Ouest-France (15 octobre 2014)


« […] un petit livre épatant consacré au rire et intitulé L'Humour, c'est sérieux ! L'ancien prof de droit à Brest, Jacques Le Goff, devenu président de l'association des amis d'Emmanuel Mounier, y cultive une haute idée du burlesque, de la farce, du loufoque censés mettre à distance la dure réalité de nos vies et, sous une forme de tendresse "parfois un peu rugueuse", alléger pour un instant le poids de nos journées.
L'humour est ainsi affaire trop sérieuse pour être laissée à des plaisantins… Il est par nature léger, sans devoir pour autant être pris à la légère. Est-ce vraiment cet humour-là que produisent ceux qui choisissent le "parti d'en rire" à tout propos ? Les stakhanovistes de la dérision et du sarcasme, grassement payés par la société du loisir, Le Goff déplore qu'ils croient si fort à leur talent, qu'ils s'érigent si souvent en maîtres-à-penser. Car, pour ce qui est de la modestie, nos intégristes du bon mot ne craignent souvent personne ! »
Pierre-Yves Le Priol, La Croix (9 octobre 2014)

Du même auteur

Face à l'événement

Face à l'événement

25 ans de chroniques Ouest-France
Jacques Le Goff
20,00 €
   

Nous vous conseillons également