recherche avancée

Dimension développementale des accords de partenariat économique (La)

Émilie Le Thieis

Les accords de partenariat économique (APE) sont les fruits de la réflexion liée à la question de la rénovation des relations Union Européenne (UE) — Pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Ce renouveau était devenu nécessaire sur le plan commercial sous le poids des contraintes posées par les règles issues de l’Organisation mondiale du commerce (OMC)…

20,00 €
2012
160 pages / 14,5x20,5 / Broché
ISBN : 978-2-84398-421-1
Disponible
Éditions Apogée


En savoir plus sur le ou les auteur(s) :
Dans la même collection : CEDRE -

emilie-le-thieis_couv

Plus de vues

  • emilie-le-thieis_couvEnlarge

Cliquer sur le picto pour voir l'image en entier 

Les accords de partenariat économique (APE) sont les fruits de la réflexion liée à la question de la rénovation des relations Union Européenne (UE) — Pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Ce renouveau était devenu nécessaire sur le plan commercial sous le poids des contraintes posées par les règles issues de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Pour l’UE, l’intégration régionale revêt une importance particulière dans le cadre de l’ouverture des marchés ACP et sur le plan développemental, cette relation renouvelée devait enclencher un cercle vertueux. Ainsi, selon ce modèle, les exigences européennes en matière d’ouverture des marchés devaient être contrebalancées par l’appui de l’UE à travers différentes politiques sectorielles. Rompant avec la pratique passée, l’UE affiche sa préférence pour le « trade and aid ». Toutefois, ces objectifs ambitieux se heurtent à de multiples obstacles et à ce jour, seuls deux APE interrégionaux ont été signés, l’un seulement allant au-delà du commerce de biens.










Utilisez un espace pour separer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : Dimension développementale des accords de partenariat économique (La)

Introduction
Section I - Les leçons tirées de l’insuffisance de la relation existante pour assurer le développement de la partie ACP
Section II - Les perspectives nouvelles en matière de développement offertes par les accords de partenariat économique

Partie I - L’instauration difficile de relations commerciales régionalisées comme facteur de développement des pays ACP
Chapitre I - L’intégration et la coopération régionale Sud-Sud activement promues dans la perspective de conclusion des APE
Chapitre II - La difficile traduction dans les APE de la volonté d’établir des relations commerciales réciproques se conjuguant avec une indispensable asymétrie

Partie II - La promotion du développement durable des pays ACP requérant des actions allant au-delà de l’ouverture des marchés prévue par les APE
Chapitre I - L’inévitable nécessité de renforcer la capacité des pays ACP pour leur permettre de tirer profit des relations commerciales renouvelées avec l’UE
Chapitre II - La recherche affichée à travers les APE d’un partenariat équilibré et soucieux du développement durable de la partie ACP


La table des matières est consultable dans les extraits feuilletables en ligne.

Après sa dernière année de licence en droit au University College Cork, Irlande, en tant qu’étudiante Erasmus, Émilie Le Thieis a souhaité orienter ses études vers le droit européen. Elle a donc suivi le master 1 de droit des activités internationales et européennes de la faculté Jean-Monnet de l’université de Paris XI puis le master 2 de droit de l’Union européenne et droit de l’OMC de l’université de Rennes 1. Au cours de ces années, elle développe un intérêt particulier pour les relations qu’entretient l’Union européenne avec les pays tiers et notamment avec les pays en développement. Le présent ouvrage est issu d’un mémoire de master dirigé par le professeur Lebullenger, titulaire d’une chaire européenne Jean-Monnet et publié avec le soutien du centre d’excellence Jean-Monnet de Rennes.