recherche avancée

Ne laisse pas la mer t'avaler

Alain Jégou

« La guitare d’Hendrix projetait des myriades d’émotions dans le ciel moucheté d’étoiles. La nuit s’était soudainement avachie sur la ville. Lassée des vents du large et des pluies tapageuses, elle avait opté pour une solution de repli hivernal : petite bise, ciel dégagé et fraîcheur bien sentie. Les doigts du musicien chatouillaient le chagrin pour éclairer la vie à sa façon à lui. Tout en sensualité et gimmick effronté, le ton était donné pour un transport gratos en quelque ailleurs frondeur. »

11,80 €
2012
256 pages / 12,5x19 / Broché
ISBN : 978-2-916777-05-4
Disponible
Éditions des Ragosses


En savoir plus sur le ou les auteur(s) : Alain Jégou -
Dans la même collection :

laisse-pas-la-mer-jegou-couverture

Plus de vues

  • laisse-pas-la-mer-jegou-couvertureEnlarge
  • laisse-pas-la-mer-jegou-4e-couvertureEnlarge
  • prix-sail-the-worldEnlarge

Cliquer sur le picto pour voir l'image en entier 

>> Prix de la Compagnie des pêches - Étonnants voyageurs, Saint-Malo 2012 <<


>> Prix Albatros 2012, Sail The World <<


Nous sommes sur les côtes de la Bretagne Sud où les conditions météorologiques sont particulièrement rudes en cet automne 1976. Yann Le Flanchec, un être exalté et impulsif, mal dans sa vie à terre, décide de prendre le large en embarquant sur un bateau de pêche de Concarneau. Sa compagne Claire, étudiante aux Beaux-Arts de Lorient, subit les assiduités exaspérantes d’un de ses camarades de classe. Un jour la confrontation tourne au drame… Tempêtes, accidents, crimes, naufrages… Le couple va devoir faire face à la perversité de quelques personnages qui font la loi dans la région et à de multiples événements qui vont, en quelques jours, complètement bouleverser leur vie.











Utilisez un espace pour separer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : Ne laisse pas la mer t'avaler

Alain Jégou est un poète français né le 7 octobre 1948 en Bretagne. Ancien marin pêcheur à Lorient, il traquait autant les poissons que les mots. Proche des poètes de la Beat Generation et des Amérindiens, sa poésie fleure les vents du large et les chairs salées des territoires affranchis. Il a déjà publié chez Apogée Passe Ouest suivi de IKARIA LO 686070, pour lequel il a obtenu le prix Henri-Queffélec en 2008 et le prix Xavier-Grall.

« Son dernier polar ressemble comme deux gouttes d'eau à la vie de cet ancien patron pêcheur lorientais, avide de poissons et de bons mots. »
Extrait d'un article de Régis Nescop, paru dans Le Télégramme (14/01/2012)


« Alain Jégou est fort connu en Bretagne pour ses poésies : l’ancien marin-pêcheur lorientais s’essaie cette fois au roman noir […]. Et le résultat est détonnant : une écriture forte, qui nait des rafales et des embruns, et qui ne laisse pas indifférent. Sa connaissance intime du monde de la pêche nous offre des descriptions précises, justes, ciselées de ce que sont les marées d’hiver à bord d’un caseyeur, et de la dureté du métier que vivent ces hommes. Tabac brun, boissons fortes, femmes de caractère, personnages sensibles, le tout sur fond de Jimmy Hendrix… à lire d’une traite ! »
Article sur le blog de La Vareuse (29/01/2012)


« L’auteur sait tout autant nous faire partager la vie quotidienne d’un équipage que de nous plonger délicatement au cœur de la complexité des êtres et de leur destin plus vaste qu’eux-mêmes. Roman de perte et de désir, d’infini horizon et de coup de tabac. Cela nous donne un polar avec une écriture de poète, un “polarème”  forcément à lire. »
Lire la note de lecture d'Erwann Rougé


Alain Jégou est passé dans l'émission de Ronan Manuel, Du monde au balcon, sur France bleu armorique (février 2012)


« […] touchant, ce roman [noir] posséde un réel intérêt sociologique. »
Lire la suite de l'article de Jérôme Hervé dans Le Mensuel de Rennes (mars 2012)


« On a donc, lisant ses lignes fortes, viriles et cependant sensibles, la sensation presque physique d’embarquer avec lui, dans des petits matins déchirants, labourés de tempêtes, au péril toujours du naufrage et de la mort atroce dans l’eau glacée. »
Lire le billet d'Alain-Gabriel Monot sur le site Bretagne actuelle (5/03/2012)


« Là le vocabulaire se fait flamboyant et la construction du texte en fait de véritables poèmes épiques. »
Lire la totalité de l'article de G.D. dans Bretagne-Île-de-France (avril 2012)


Ne laisse pas la mer t'avaler a été cité dans la bibliographie de référence de l'émission Thalassa (France 3)


« Il faut lire Alain Jégou, le rebelle et le poète des pêcheurs. Il témoigne avec passion d'un monde et d'une époque qui se perdent et rend un bel hommage à ces hommes hors du commun. »
Extrait de l'article publié sur le site de l'association Sail The World à l'occasion de l'obtention du prix Albatros 2012 obtenu par Alain Jégou pour son roman noir Ne laisse pas la mer t'avaler

Du même auteur

Passe Ouest suivi de IKARIA LO 686070

Passe Ouest suivi de IKARIA LO 686070

Alain Jégou
15,00 €
   

Nous vous conseillons également