recherche avancée

Terminus Rennes

Jacques Josse

«  Chaque jour, je marche au hasard, sans décider au préalable d’un parcours précis. Les accroches ne manquent pas. Elles ont plus à voir avec un passé ancré en moi qu’avec le décor extérieur lui-même. Au fil des rues, ce sont des souvenirs plus vifs que d’autres qui affleurent. Assemblés, ils forment une grille d’émotions très personnelle en remettant en lumière une date, une présence, une rencontre…  »

9,50 €
2012
64 pages / 11x18 / Broché
ISBN : 978-2-84398-405-1
Disponible
Éditions Apogée


En savoir plus sur le ou les auteur(s) : Jacques Josse -
Dans la même collection : Drapé de souffle -

Terminus-Rennes-J.Josse_couverture

Plus de vues

  • Terminus-Rennes-J.Josse_couvertureEnlarge
  • terminus-rennes_photomontage-Anais-BillaudEnlarge
  • Maya-Memin_ponctuations-graphiquesEnlarge

Cliquer sur le picto pour voir l'image en entier 

Entretien avec Jacques Josse, sur Bretagne actuelle



Du pont de l'est au haut de la rue Saint-Melaine, Jacques Josse marche, au hasard, et à son retour, jette sur le papier ses impressions* et dessine ainsi une géographie intime et citadine. Terminus Rennes est donc une déambulation, une errance dans la ville où l’auteur vit depuis de nombreuses années. Sa promenade est calée sur sa propre histoire, sa propre intimité. Il va ainsi de la zone industrielle — où il a longtemps travaillé — aux quartiers sud où il habite, en passant par le centre, ses rues, ses bars, ses trottoirs animés. Il ricoche entre mémoire et présent, au gré des rencontres. Il n’oublie pas, dès que l’occasion se présente, d'arpenter le versant littéraire de la ville en évoquant les écrivains qui l’ont précédé et qui ont, eux aussi, laissé des traces écrites de leur passage (Milan Kundera, J.-P. Abraham, Jean Rolin,…).


(* D'une impression l'autre : à la suite de Jacques Josse, Maya Mémin est allée arpenter les pavés de Rennes et a imprimé leurs reliefs. Les ponctuations graphiques qui jalonnent le texte sont issues de ce travail.)











Utilisez un espace pour separer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : Terminus Rennes

Jacques Josse a publié poèmes, récits et romans. Il est notamment l’auteur de Café Rousseau (La Digitale, 2000) et de Cloués au port (Quidam, 2011). Trois de ses livres figurent au catalogue Apogée : Vision claire d’un semblant d’absence au monde (poèmes, 2003), Les Lisières (récits, 2008) et Journal d’absence (2010).

À regarder, à écouter : l'interview de Jacques Josse par Michel Ogier sur le site Bretagne actuelle (28/08/2012)


« Jacques Josse a mis en page ici un lumineux antiguide littéraire de Rennes. Cet essai transforme avec brio la capitale bretonne en un creuset où se concassent les mots et les rimes des illustres anciens, les petits jours incertains et les aperçus furtifs d’une planète immense. »
Gilles Cervera, Bretagne actuelle


« Une ville d'humanistes dont Jacques Josse fait assurément partie. Un bel hommage à une belle ville de poésie. »
Lire la totalité de l'article de Denis Heudré dans son blog Notes de lecture


« Enfin une fois qu'on a lu Jacques Josse, c'est autre chose : on se sent presque autorisé à dire qu'on connaît Rennes. […] c'est une sorte de Rennes éternelle que nous livre Jacques Josse avec les mots confiants de celui qui témoigne et les sensations pures de qui dit à sa ville son affection, ce qu'il lui doit. »
Lire la totalité de l'article sur le site de Marc Villemain


« [Jacques Josse] a le don d'humaniser tout ce qu'il décrit, raconte, par une écriture qui n'appartient qu'à lui, toute de clarté intérieure, de justesse, de suggestion poétique […] »
Lire la totalité de l'article de Ronald Klapka sur le site Lettre de la Magdelaine


« Le phrasé de Jacques Josse est reconnaissable entre tous et je suis incapable de saisir d'où vient son charme ; il persistera quand j'aurai compris, si jamais. »
Lire la suite de l'article de Laurent Grisel sur le site Remue.net


Lire également l'entretien donné par l'auteur à Gérard Pernon dans Ouest-France (12 avril 2012)


« Car ce ne sont pas les grandes choses sur lesquelles il s’attarde, ni sur les grands blocs de béton ou autres vitrines racoleuses, mais sur les détails, que son intuition de marcheur l’amène à découvrir, dans lesquels il décèle ou pressent des pans de vie qui lui parlent ; les détails s’élèvent en grandes choses qui font la beauté de la ville où il vit et qu’il aime, détails qui nous apparaissent toujours entre flou et précision, presque sereins. »
Lire la totalité de l'article de Jean-Pascal Dubost sur le site Poezibao


« Les flâneries rennaises de Jacques Josse, souples et rêveuses, remplissent parfaitement leur rôle d’enchantement. Elles appellent une suite, un prolongement. Elles sont un mode d’emploi de la ville. »
Georges Guitton, Place publique, juin 2012

Du même auteur

Journal d'absence

Journal d'absence

Jacques Josse (texte), Georges Le Bayon (dessins)
9,00 €
Vision claire d'un semblant d'absence au monde

Vision claire d'un semblant d'absence au monde

Jacques Josse
18,00 €
Lisières (Les)

Lisières (Les)

Jacques Josse
12,00 €
Rivière échappée (La) n° 11

Rivière échappée (La) n° 11

Collectif
11,60 €
   

Nous vous conseillons également