recherche avancée

Fils d'Étienne (Le)

Alain Ferry

Étienne en Algérie, Le Fils d’Étienne en littérature : le père mort et le fils encore là s’embrassent dans ces pages, en croisant leurs mots, leurs rédactions et les mailles de leur mémoire.

20,00 €
2014
336 pages / 14 x 21,5 / Broché
ISBN : 978-2-84398-458-7
Disponible
Éditions Apogée


En savoir plus sur le ou les auteur(s) : Alain Ferry -
Dans la même collection : Piqué d'étoiles -

Fils d'Étienne (Le)

Plus de vues

  • Enlarge

Cliquer sur le picto pour voir l'image en entier 

Au soir de sa vie, mon père rédigea ses mémoires. C’est dans cet écrit que j’ai puisé pour composer notre face-à-face d’outre sa tombe et restaurer notre passé familial. Ainsi défilent des images de mort liées aux atrocités de la guerre d’indépendance ou à la cruauté du destin individuel (la mort de ma mère et celle de mon frère puîné), mais aussi des figures d’amour nées de l’expérience, de la culture ou de la fantasmagorie, telle Elvire la belle Maltaise dont ma grand-mère couturière prenait les mesures sous mes yeux enfantins, ou la stellaire Gina Lollobrigida qui projetait sa vénusté au cinéma comme sur les écrans de mes rêveries exubérantes.


Utilisez un espace pour separer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : Fils d'Étienne (Le)

Profession du père et de son fils     9


Retour sur El-Kous   21


Camus et nous   29


L’Italie et nous   43


La mort d’Étienne : oraison d’un bon ouvrier   65


Étienne avait le certificat d’études   93


Étienne aimait Tino   97


La publication d’El-Kous 110


Les nièces de mon père 116


De la langue et du style de mon père 120


Une exception dans la retenue d’Étienne 126


Mon premier émoi littéraire 131


De la responsabilité des ouvriers d’El-Kous 139


Le premier livre, non scolaire, qui m’appartint en propre : Naufragé volontaire 152


Plus blonde que les blés, sa blonde chevelure... 159


Le fou d’Elvire 168


Étienne aimait Gina, et moi je l’aimais aussi en Algérie 195


L’offrande des oubliés 205


Le cours Bertagna 210


Étienne, du monde de l’amour à l’ordre de la mort 218


Mon père spirituel 228


Alain, comme Alain Gerbault 234


La pêche et le centaure 244


Étienne et ses sujets de roman 258


Le chapitre de Rosette  272


Le paradis perdu 302


Ouèld Étienne 316

Alain Ferry est né en 1939 en Algérie. Agrégé de lettres classiques, il a enseigné pendant plus de trente ans au Prytanée de La Flèche. En 2009, il reçoit le prix Médicis dans la catégorie essai pour son roman Mémoire d’un fou d’Emma. Il a publié en 2013 Rhapsodie pour un librique défunt aux éditions Apogée.

« Le roman, ou plutôt le somptueux essai romanesque, Le Fils d'Étienne, d'Alain ferry, est un ouvrage à deux voix : la sienne et celle de son père. Il faut cependant y ajouter une troisième, en toile de fond mais forte, celle de l'Algérie. »
Lire l'intégralité de l'article de Walid Mebarek dans le quotidien algérien francophone El Watan (25/04/2015)


« Pour qui veut connaître et comprendre ce que fut l'Algérie française, ce livre est assurément le meilleur des ethnologues. »
Lire l'intégralité de l'article d'Albert Bensoussan dans La Nouvelle Quinzaine littéraire (du 1er au 15 novembre 2014)

Du même auteur

Rhapsodie pour un librique défunt

Rhapsodie pour un librique défunt

Alain Ferry
22,00 €
   

Nous vous conseillons également