recherche avancée

Faille

Albert Bensoussan

« Dans l’obscurité, je dois me tenir aux murs pour éviter la chute — elle n’y arrivait plus à la fin, saccadée sa démarche, raidis ses membres, se laissant choir à grand fracas. Mes mains déchiffrant le braille des murs, dans la prédilection des cauchemars, je heurte les collages sous verre de notre fils, ses œuvres d’art. » (extrait)

12,00 €
2011
64 pages / 14x21,5 / Broché
ISBN : 978-2-84398-380-1
Disponible
Éditions Apogée


En savoir plus sur le ou les auteur(s) : Albert Bensoussan -
Dans la même collection : Piqué d'étoiles -

Faille

Plus de vues

  • Enlarge

Cliquer sur le picto pour voir l'image en entier 

Faille est un récit de vie : le drame d'un homme confronté à la déchéance irrémédiable de la femme qu'il aime, atteinte d'une maladie incurable. « Aujourd'hui, dans un tardif printemps accordé à son automne hâtif, je l'ai glissée sur son fauteuil roulant et nous voilà dans la rue, dans le sillage du soleil, lézardant en effort sur l'asphalte incertain. Et là, juste à côté, le parc : elle s'émerveille des boutons de rose, et aussi de ce petit garçon, Marwan, que le père brandit dans ses bras comme un rabbin le rouleau de la Torah. L'enfant lui envoie un salut en secouant sa petite paume, elle sourit, elle est heureuse, réconciliée avec la vie. Puis nous rentrons dans sa maison de vie dernière…»

Utilisez un espace pour separer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : Faille

Albert Bensoussan est né en 1935 à Alger, où il a passé sa jeunesse. Il est professeur agrégé d'espagnol au lycée Bugeaud d'Alger jusqu'en 1961. Assistant en Sorbonne en 1963, il a enseigné à l'université de Rennes-2 de 1978 à 1995. L'Algérie apparaît à plusieurs reprises dans son œuvre, en particulier l'univers judéo-arabe qui sert de toile de fond à la plupart de ses romans. Albert Bensoussan est également un grand traducteur d'auteurs hispanophones et il a notamment traduit en français, chez Gallimard, l'essentiel de l'œuvre de Mario Vargas Llosa.

« Il y est question, très simplement résumé, de l’accompagnement par un homme, jour après jour, de sa femme atteinte d’une maladie dégénérative incurable.
Le sujet a de quoi faire fuir, me direz-vous […] Et pourtant, c’est là qu’intervient la vraie littérature. Cet art qui transforme l’horreur en beauté, le sordide en tragédie ; qui fait d’une expérience individuelle quelque chose de l’ordre de l’universel, qui résonnera pour chacun et chacune d’entre nous de manière très personnelle, voire intime. »
Lire l'intégralité de l'article de Cathie Fidler, sur son blog Gratitude


Lire la revue de presse


Lire la rubrique « Le Rennes des écrivains » consacrée à Albert Bensoussan dans Place publique (sept.-oct. 2011)


Lire le portrait d'Albert Bensoussan par Gérard Alle dans Pages de Bretagne (octobre 2013)


« La Bretagne était donc pour moi comme un cordon ombilical. J'y fis souche, et trente années durant  je fus un professeur aimé, comblé, avec des centaines, des milliers d'étudiants, qui furent ma seule progéniture. »
Lire la parole d'Albert Bensoussan dans Place publique (janvier-février 2014)

Du même auteur

Immémorieuse (L')

Immémorieuse (L')

Albert Bensoussan
13,00 €
Guildo blues

Guildo blues

Albert Bensoussan
14,00 €
 

Nous vous conseillons également