recherche avancée

Éloge de la truite

Denis Rigal

« En fait, ma mère avait simplement le cafard. […] rien n'avait trouvé sa place ; elle était seule et inquiète dans ce temps suspendu  : il lui fallait quelque chose de bel et bon qui la réconcilie avec le monde. Dans ces cas-là, la truite, qu’on la pêche ou qu’on la mange, est un remède souverain. »

15,00 €
2013
144 pages / 11x18 / Broché
ISBN : 978-2-84398-432-7
Disponible
Éditions Apogée


En savoir plus sur le ou les auteur(s) : Denis Rigal -
Dans la même collection : Drapé de souffle -

eloge-de-la-truite_rigal

Plus de vues

  • eloge-de-la-truite_rigalEnlarge

Cliquer sur le picto pour voir l'image en entier 

Le frisquet de l’aube, le mouvement harmonieux du bras étendant le filet, la traction lente au bout de la ligne et les points rouges de la truite : Denis Rigal parvient à rendre vivant ce qui fait la vérité de la pêche. À commencer par ces chenapans à demi sauvages, pêchant à mains nues, qui nous semble aujourd’hui d’une authenticité presque exotique.
Et si l’éloge de la truite n’était que prétexte au portrait du pêcheur ? Et le poisson formidable matière à histoires ?


Utilisez un espace pour separer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : Éloge de la truite

Denis Rigal est né à Chanaleilles (Haute-Loire) en 1938, il vit en Bretagne depuis les années soixante et pêche la truite depuis plus longtemps encore. Poète et universitaire français, il a enseigné la littérature américaine à l’université de Bretagne occidentale de Brest, où il vit toujours. Il a traduit des poètes irlandais tels que Brian Coffey, Thomas Kilroy ou encore Derek Mahon. Il a publié plusieurs recueils de poésie chez Rougerie, Folle Avoine, Gallimard et tout récemment Terrestres aux éditions "Le Bruit du Temps".

« Livre pétillant d'humour, prose sobre, exacte, sans mythologie idéalisante, lyrique quelquefois mais pas trop, grave certes mais pas fastidieusement sérieux. Rigal est vif et léger comme le fil et les leurres qu'il jette en aval. »
Lire l'intégralité de l'article d'Henri Droguet, site de Pierre Campion À la littérature (22/05/2013)


« Découvrir, sans s'y rendre, le son changeant de toutes ces rivières (et leurs à-côtés ombragés) est possible, grâce à Denis Rigal qui les a réunies dans un livre où l'éloge de la truite n'a d'égal que celui de la pêche. »
Lire l'intégralité de l'article de Jacques Josse, site remue.net (31/05/2013)


« Lorsqu'on est à la fois poète et pêcheur, L'Éloge de la truite ne peut être qu'un régal pour la langue, l'oreille et l'esprit. »
Lire l'intégralité de l'article de François Graveline, La Montagne (30/05/2013)


« Le poète Denis Rigal publie un étonnant Éloge de la truite, un petit livre brillant et érudit, vivace et limpide comme l'eau des rivières de montagne. »
Lire le contenu de l'article de Guy Pellen, Le Télégramme (18/06/2013)


« La pêche à la truite, ce beau prétexte, a inspiré […] des pages magnifiques sur la féminité des rivières, le jaillissement de la vie, l'apprentissage de la mort ou la littérature de l'eau. »
« Avec cet éloge de la truite et de sa pêche, Denis Rigal nous donne, dans une belle langue, rien de moins qu'un traité de vie. »
Lire l'intégralité de l'article de Jérôme Garcin, Le Nouvel Observateur (du 11 au 17 juillet 2013)


« L'auteur […] nous plonge dans le délice des eaux courantes au fil de courts chapitres où la délicatesse de l'écriture se mêle à une aimable érudition assise sur une expérience personnelle de la chose "truitesque". »
Lire le contenu de l'article de Georges Guitton, Place publique (sept.-oct. 20013)


« Ne pas se méprendre, cet Éloge de la truite est tout sauf un traité de pêche. C'est, avant tout, un beau morceau de littérature. »
Lire l'intégralité de l'article de Christophe Violette, Ouest-France (16/09/2013)


« Érudit, fin, merveilleusement écrit […] »
Extrait de l'article paru en juillet 2013 dans Bretagne Magazine


« Une petite pépite à savourer sans modération ! »
Extrait de l'article paru en octobre 2013 dans le magazine Finistère Penn-ar-Bed


« Glissez-le dans l'une de vos poches lors d'une partie de pêche. Oubliez-le, un peu, puis au moment du bivouac ou de la pose, lisez un petit chapitre avec un verre de quelque chose […] et vous verrez, vous ne serez pas bredouille ce jour-là… »
Lire l'intégralité de l'article d'Éric Morell sur son blog Chamane51 (01/11/2013)

Nous vous conseillons également