recherche avancée

Drapeaux rouges et Gwenn-ha-du

L'extrême-gauche et la Bretagne dans les années 70

Tudi Kernalegenn

La décennie qui suit mai 68 garde une image impertinente et turbulente, brisant nombre de dogmes et d'habitudes. La Bretagne a participé activement à ce mouvement...réveil d'un peuple diront certains observateurs.
19,00 €
2005
224 pages / 15,5x23 / Broché
ISBN : 2-84398-190-5
Disponible
Éditions Apogée


En savoir plus sur le ou les auteur(s) :
Dans la même collection :

Drapeaux rouges et Gwenn-ha-du

Plus de vues

  • Enlarge

Cliquer sur le picto pour voir l'image en entier 

Réveil d'un peuple diront certains observateurs, remarquant que la nouvelle génération semble s'émanciper du complexe de Bécassine pour affirmer au contraire son identité bretonne et ceci, non seulement sur le terrain culturel mais aussi sur les terrains socio-économique et politique. C'est cette politisation du fait national breton, plus particulièrement à partir de l'extrême gauche, que l'auteur s'applique à examiner. Par une analyse fine des textes, ce livre vise à mieux comprendre la pensée nationalitaire bretonne et permet, d'une part, de concevoir comment l'appréhension nouvelle du fait régional, au même titre que le féminisme et l'écologie, façonne l'émergence d'une nouvelle gauche, et d'autre part de voir les nouveaux changements à l'œuvre concernant l'image de la Bretagne.

Utilisez un espace pour separer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : Drapeaux rouges et Gwenn-ha-du

Tudi Kernalegenn est chargé de cours en sciences politiques à l'université Rennes-2 Haute-Bretagne.

"Un travail utile, comportant de nombreux documents en annexe et donnant un état précis des sources qui facilitera grandement le travail de chercheurs éventuels."
Lire la note de Jean-Paul Salles, revue Dissidences

Nous vous conseillons également