recherche avancée

À Lorient

Jacques Jouet et Jacques Roubaud

« S'être arrêté quelques jours à Lorient suppose une apostrophe
tombée dans l'océan qui bouge sous le nom d'un port de mer.
Oui, l'Orient, comme direction, comme orientation, justement […] » (Jacques Jouet)

14,00 €
2010
98 pages / 14x21,5 / Photographies N&B / Broché
ISBN : 978-2-84398-368-9
Disponible
Éditions Apogée


En savoir plus sur le ou les auteur(s) : Jacques Jouet - Jacques Roubaud -
Dans la même collection : Piqué d'étoiles -

lorient-roubaud-jouet-oulipo

Plus de vues

  • lorient-roubaud-jouet-oulipoEnlarge
  • lorient-jacques-roubaudEnlarge
  • lorient-jacques-roubaudEnlarge

Cliquer sur le picto pour voir l'image en entier 

« En mars 2009, la ville de Lorient s'écrit de toute part lors d'une manifestation ludique que le CDDB a imaginée autour des écritures contemporaines : À Lorient, mode d'emploi, titrée ainsi en hommage à Georges Perec, fondateur de l'OULIPO […]. Nous sommes à Lorient, ville au nom géographique-exotique, "musical", qui appelle à constituer une carte du monde imaginaire, appelle aussi des écrivains à écrire sur elle, à partir d'elle, pour elle. C'est ainsi que nous avons invité Jacques Jouet et Jacques Roubaud, deux héros de ces temps modernes, deux marcheurs de talent, à sillonner la ville, à ouvrir ses potentialités d'orientation, à "trouver de la grandeur dans l'ordinaire". Sous leurs plumes, Lorient devient le théâtre de scènes inattendues qui deviennent des poèmes à voix, à voir, à entendre et à éprouver. »
Bénédicte Vigner, directrice artistique du CDDB-Théâtre de Lorient, centre dramatique national












L'Oulipo mode d'emploi avec, entre autres, Jacques Jouet et Jacques Roubaud


Utilisez un espace pour separer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : À Lorient

Jacques Jouet est un membre actif (c'est-à-dire non décédé, non excusé et à temps plein, selon la terminologie oulipienne) de l'OULIPO (OUvroir de LIttérature POtentielle). Il collabore à France Culture (« Des papous dans la tête », « Les détraqués » de Bertrand Jérôme). Il se veut écrivain tout-terrain : il écrit des poèmes chaque jour que les circonstances font (1 poème par jour depuis 9 ans) mais aussi des nouvelles, des romans, des pièces de théâtre, des essais. Selon lui, un poème peut être imprimé sur un tee-shirt : il n'aime pas la pureté ; la littérature n'est pas pure ; la langue n'est pas pure, même les origines ne sont pas pures. De plus, à ses yeux, la littérature n'est pas une activité solitaire. En 2009, il a reçu le prix de poésie Max-Jacob pour son livre paru chez POL, MRM. Il a publié récemment Bodo (POL, 2009), le roman Une mauvaise maire (POL, 2007) et Poèmes avec partenaires (POL, 2002).


Jacques Roubaud, né en 1932, fut le premier membre coopté dans l'OULIPO en 1966. Poète, romancier, dramaturge, traducteur, professeur de mathématiques à l'université Paris-X, il a publié, entre autres, La forme d'une ville change plus vite, hélas, que le cœur des humains. Cent cinquante poèmes. 1991-1998 (Gallimard, 1999), Ma vie avec le docteur Lacan (Éditions de L'Attente, 2004) et a reçu le Grand prix de littérature Paul-Morand de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre.

«  […] un petit ouvrage binaire, joyeux et plein de ressources. »
Article de Monique Petillon, Le Monde (5 mars 2011)

Nous vous conseillons également